Santé : Un Centre de santé communautaire (CSCOM) pour Bagadadji

Ce Centre de santé communautaire construit et équipés en matériels de fonctionnement est une promesse électorale tenue par l’honorable Karim Keita.

Le Quartier Bagadadji dispose dormais d’un centre de santé communautaire CSCOM). Il a été inauguré la semaine dernière par le ministre des Collectivités territoriales M. Moussa Ag Alassane. C’était en présence des honorables députés de la commune, Karim Keita et Hadi Niagadou, le maire Abba Niare et les notabilités du quartier.

Le CSCOM de Bagadadji qui vient en appoint aux structures sanitaires de la commune, a été acquis grâce à l’appui technique et financier des partenaires au développement et l’Etat du Mali. Ainsi, pour son équipement, l’Honorable Karim Keita, qui s’est toujours investi pour les bonnes causes, s’est senti interpellé. Dans un élan de solidarité, il a voulu apporter sa modeste contribution dans cette œuvre. Celle-ci s’est traduite par l’équipement en matériels de tous genres. Il s’agit, entre autres des lits d’hospitalisation, des armoires pour mieux classer les documents, des tables de bancs pour les visiteurs, des ordinateurs. Un peu de tout pour faire fonctionner un centre de santé, qui a été gracieusement offert par l’élu de ladite circonscription électorale, pour une valeur de 10 millions de F cfa.

Le président de la Commission défense et sécurité de l’Assemblée nationale était visiblement joyeux de prendre part à cette cérémonie marquant une étape importante dans la redynamisation du dispositif sanitaire de la commune. Karim Keita qui, depuis son élection ne fait que poser des actes dans tous les secteurs de la vie touchant les cœurs de ses électeurs, a été populairement accueilli par une foule. Chacun voulait lui serrer la main, une manière de lui dire merci pour tout ce qu’il a fait et continuera de faire pour la commune.

Auparavant, le maire dans des propos de bienvenue a salué l’acquisition de ce joyau par sa commune. Abba Niaré a indiqué que ce centre servira à réduire les souffrances de sa communauté. « Il est venu au bon moment, puisse qu’il va enlever des épines des pieds des élus que nous sommes » a avancé le maire de la commune II.

Le ministre des Collectivités territoriales, de son côté, a remercié les partenaires au développement ainsi que l’Etat pour la réalisation de ce CSCOM. Il a également formulé des propos de reconnaissance à l’endroit des députés. Selon lui ces efforts au profit du développement des collectivités territoriales ne seront pas vains. C’est pourquoi, le représentant du gouvernement a invité le Conseil communal, à travers une gestion consensuelle avec la direction du CSCOM, de bien vouloir prendre soin de ce joyau. En ce qui concerne « l’accompagnement des plus hautes autorités du pays, il ne fera pas défaut » a assuré Moussa Ag Alassane.

Diakalia M Dembélé

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Vous devez être Connecté pour poster un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :